Alexandre emprunte souvent la liseuse de son papa pour lire des « Chair de Poule », « Harry Potter », ou autre… Ce jour-là, nous sommes au Myanmar, et il a envie de lire une histoire du « Petit Nicolas ». Il tape dans la barre de recherche: « Le Petit » et regarde ce qui s’affiche. Son attention est attirée par un autre titre et le voilà embarqué, par le hasard de la similitude des noms, dans l’œuvre de Saint-Exupéry. Les mots le touchent, le personnage lui parle, la fin le laisse triste, rêveur et une fois de plus révolté. « Maman, pourquoi l’auteur a décidé d’écrire une fin si triste quand il pouvait écrire autre chose. » C’est au moment où je perçois l’émotion dans ses mots que j’apprends le titre du livre qu’il vient d’achever.

Quelques heures plus tard, il écrit dans son carnet brun:

 » Si j’étais le Petit Prince,

J’aimerais les couchers de soleil.

Si j’étais le Petit Prince,

J’aurais une rose et un ami renard.

Je voyagerais à travers les planètes,

Plus d’école, plus de devoirs

et plus de dictées.

Sur ma toute petite planète,

Il n’y aurait pas la place pour deux,

Chaque matin, j’arracherais les pousses de baobabs,

Je m’occuperais de ma fleur.

Si j’étais le Petit Prince,

et si j’étais triste,

Je regarderais les étoiles scintiller dans la nuit.

Hélas, Petit Prince,

Moi, je ne sais pas voir un mouton à travers une caisse.

Pour moi, ce n’est qu’un dessin,

Et pour toi, c’est toute une vie.

Ta petite vie mélancolique

Sur ta si petite planète.

Oh, que j’aimerais te ressembler

Et être capable de voir un mouton à travers une caisse.  »

Alexandre

5 thoughts on “Si j’étais le Petit Prince… ( texte écrit par Alexandre)”

  1. Si tu aimes les couchers de soleil, si le firmament t’émerveille la nuit, si tu trouves naturel d’adresser la parole à une fleur, tu es aussi un petit Prince et, comme Saint-Exupéry, un jour tu écriras une histoire qui fera rêver le monde entier… et ce sera toi qui en choisira la fin ! ; )

  2. Today we saw your vehicle on the road near Jorhat town. Your vehicle is some different type , so we took one photo of this . After coming to Guwahati we search your website and came to know about you . It is great.
    Thank you.

  3. Les Thiry et les moutons c’est une longue histoire. Moi mon mouton (brebis), je l’avais appelé « Joséphine » et ta grand-mère Marie-Antoinette n’était pas d’accord car c’était le prénom de sa grand-mère. Alexandre, je te montre les photos dés que tu rentres en Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *