Mardi 10 octobre 

– Quoi?! Ça y est?! On est déjà en Chine? 

Le ton d’Alexandre laisse entendre toute sa stupéfaction qui fait écho à la mienne. Non que les choses se soient déroulées rapidement. Il est déjà 14h et nous sommes en route depuis 8h du matin. Mais force est d’admettre que la sortie de Mongolie a pris bien plus de temps que l’entrée en Chine. 

Si nous sommes bien en Chine, dans la ville d’Erenhot, à 3 km environ de la frontière, le camion, lui, est toujours à la douane. Les formalités prendront encore un à deux jours mais se dérouleront sans nous. Notre guide, Martin/Zeng et un de ses collègues sur place, s’occupent des papiers: assurances, permis de conduire chinois, immatriculation pour les 4 camions de notre convoi. 

Pendant ce temps, nous découvrons la Chine. La première difficulté -et non la moindre- est bien entendu la langue! Impossible de se faire comprendre malgré la bonne volonté et les sourires des Chinois! Je sens poindre la frustration… j’avais réussi à apprendre le cyrillique qui nous avait servi en Russie et en Mongolie, ainsi que quelques mots et expressions de ces deux langues. Le Chinois, avec ses 40 000 caractères au moins, est définitivement hors de ma portée. Notre guide, au demeurant extrêmement affable et attentif à nos demandes, sera notre précieux interprète. 

Dans les rues, les Chinois, tout comme en Mongolie, nous montrent du doigt, s’arrêtent la bouche ouverte, les yeux écarquillés pour nous regarder passer, s’extasient devant les enfants et n’hésitent pas à les photographier (souvent sans notre permission ). Je ne peux m’empêcher de me demander, encore une fois, ce que l’on peut faire de selfies avec des enfants inconnus, en quelles circonstances extraordinaires peut-on sortir ce genre d’images et quelle explication donne-t-on de cela?! Le mystère reste entier.

 Autre constatation: la nourriture est aussi délicieuse au goût que belle à la vue. Et après quarante jours de mouton mongole en 40 variations mais toutes sans légumes ou presque, on se délecte de chaque saveur… Mmm, le pays nous a déjà conquis le palais. 
Nous passons la nuit dans un hôtel d’Erenhot. L’apéro est l’occasion de faire plus ample connaissance avec nos nouveaux compagnons de voyage: PA et Jennifer que nous connaissons déjà un peu, Patrice et Aurélie, ainsi que Vincent et Elodie. L’entente règne déjà dans notre petit groupe: 8 adultes et 11 enfants ! Ambiance colonie de vacances … en mieux !


Mercredi 11 octobre 

La journée est consacrée à la recherche de carte de téléphone ( nous avons Internet mais comme prévu, Facebook et autre ne fonctionnent plus- pour nous joindre, préférez le mail), d’un pressing/laundry pour laver la montagne de fringues sales que chacun accumule dans son camion. Ensuite, un petit Resto que nous savourons avec autant de plaisir que la veille. Le guide nous apprend dans l’intervalle que, à cause d’une panne d’électricité, les papiers prendront un peu plus de temps. Le départ n’est pas pour aujourd’hui. Qu’à cela ne tienne, nous prenons des taxis pour arriver au shopping center, ou des petites boutiques s’alignent dans un gigantesque hangar. Tissus, vêtements, chaussures, jouets, matériel électronique, matériel de camping,… Retour à l’hôtel pour certains, courses au supermarché pour les autres et on se retrouve, tous les 20, autour d’un délicieux repas à l’hôtel. 


Jeudi 12 octobre.

Les hommes, accompagnés du guide, se rendent à la douane pour récupérer les véhicules. Sans difficulté. Dire que nous avions entendu parler d’un permis à repasser, d’un contrôle technique hyper sévère, de fouilles approfondies… rien de tout cela. C’est sans doute la frontière la plus facile que nous ayons passée jusqu’ici. Même si elle a pris deux jours et demi… Ça y est : nous avons notre plaque d’immatriculation chinoise, nous avons notre permis chinois. A quelques détails près, on serait presque devenus chinois 😉

Un dernier repas à Erenhot et on reprend là route. À nous la Chine!!!

4 thoughts on “Nous sommes en Chine”

  1. Félicitations pour ce parcours déjà bien rempli. Et dire que vous êtes qu’au début.
    Profitez en bien. On pense à vous 😊

  2. 20 octobre : vivement l’article suivant,
    Et en l’attendant, je lève mon verre de whisky à votre santé : chine chine !!

    Paul

  3. salut à tous les six,

    j’imagine que ça va être super en chine, rien que la nourriture on adore
    vous nous faites rêver !!!
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *